Formation post bac

Formations

Master Risques Environnementaux et Sûreté nucléaire

Formation initiale, en alternance, en apprentissage

Formation initiale

IUT DE NIMES

Descriptif
Le master RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SÛRETÉ NUCLÉAIRE est ciblé sur la gestion et la maîtrise des risques environnementaux afin d’assurer la sûreté et la sécurité dans le domaine du nucléaire. S’appuyant sur des acteurs professionnels et une équipe pédagogique transdisciplinaire, la formation, en alternance en M2, constitue un véritable tremplin à l’insertion professionnelle. Compétences attestées en : Sciences du nucléaire : fonctionnement des industries nucléaires en France et à l’international, gestion des matières et des déchets radioactifs, radioprotection, prévention et maîtrise du risque radiologique. Sciences de l’environnement : risques environnementaux majeurs, cartographie de la vulnérabilité, transfert de radionucléides dans l’environnement, écotoxicologue et épidémiologie, techniques de dépollution et d’assainissement (sols, eaux de surface et souterraine, ouvrages), Gestion des risques : évaluation des aléas et de la vulnérabilité, approche de prévention, gestion de crise et après crise, communication, retour d’expérience. Logiciels spécialisés (autocad, SIG mapinfo, ArcGIS, Modflow, etc). Droit de l’environnement et du nucléaire : acteurs & réglementations. Management et suivi de projets, démarche qualité, certification d’une entreprise. Travail en équipe, compétence rédactionnelle : notes, rapports techniques, dossiers, présentations orales. Communication, anglais. Professionnalisation en milieu industriel ou en collectivités via une formation en alternance (en apprentissage ou contrat de professionnalisation).

Master Droit Economie gestion, mention Risques et environnement

Formation initiale

Formation initiale

IUT MONTPELLIER-SETE

Descriptif
Former, pour les secteurs public ou privé, des managers maîtrisant les outils et les méthodes QHSSE : normes ISO 9001, 14001, 26000, référentiels OHSAS 18001, méthodes HACCP, AMDEC, MRP, 5M, arbre des causes, etc. Les titulaires du Master Risques et Environnement ont un rôle d’expert et de conseiller auprès des directions. Ils contribuent à la mise en œuvre, au contrôle, au suivi de la politique QSE. Ils sont capables de manager un service QSE, coordonner des équipes, organiser, planifier et gérer un système de management intégré QHSSE, piloter et accompagner l’entreprise ou des services transverses dans une démarche de certification, animer et former des groupes de travail, réaliser des plans d’actions dans le cadre de l’amélioration continue et de la maîtrise des coûts, évaluer et prévenir les risques professionnels et environnementaux, veiller à la conformité de l’entreprise au regard des référentiels et de la réglementation. Professionnalisation en milieu industriel ou en collectivités via une formation en alternance (en apprentissage ou contrat de professionnalisation).

Master Chimie et application, Chimie séparative, matériaux et procédés : application au cycle du combustible nucléaire (avec l’Université de Nîmes)

Formation en alternance, en apprentissage

Formation en alternance, en apprentissage

INSTN

Descriptif
Les objectifs pédagogiques de ce master sont les suivants : apporter des éléments de réponses aux problématiques que pose le cycle électronucléaire (gestion des combustibles usés, recyclage des matières fissiles, confinement des déchets ultimes), contribuer aux avancées technologiques et scientifiques attendues dans les prochaines décennies, notamment pour la gestion améliorée des combustibles nucléaires du futur. Les étudiants formés dans ce master sont de bons candidats pour des thèses et des travaux commandités de recherche et développement impliquant la chimie supramoléculaire et colloïdale, et plus généralement la chimie du cycle du combustible, les matériaux de confinement et les matériaux pour le combustible, points clés pour l’aval du cycle nucléaire et le nucléaire du futur.

Master Management de l’assainissement nucléaire et de la valorisation de sites industriels

Formation initiale, en alternance, en apprentissage

Descriptif
L’IAE Montpellier, l’Institut Montpellier Management, Montpellier Recherche en Management, l’INSTN et le CEA Marcoule ont ouvert, au mois de septembre 2015, un Master 2 consacré au Management de l’Assainissement Nucléaire et de la Valorisation des Sites Industriels. Le domaine du démantèlement nucléaire représentera un volume d’affaires estimé à 220 milliards d’euros dans le monde d’ici 20 ans. Par ailleurs, hors nucléaire, près de 4 000 sites industriels sont à dépolluer et à valoriser en France. Ces deux secteurs représentent donc un important potentiel d’emploi dans les années à venir. Plusieurs formations sectorielles existent déjà dans les domaines scientifiques et techniques, avec de très bons taux d’insertion professionnelle. Ce Master complète l’offre de formation sectorielle dans le domaine du management. Les étudiants issus de ce master 2 ont vocation à occuper des postes en management (acheteurs, contrôleurs de gestion, juristes, gestionnaires RH, gestionnaires de projets, chargés de communication…) que ce soit au sein des grands donneurs d’ordre du nucléaire (EDF, AREVA, ANDRA, CEA), au sein des nombreuses entreprises françaises intervenant dans l’assainissement nucléaire (NUVIA, ONECTRA, BOUYGUES, ONET, ORTEC, nombreuses PME spécialisées…) ou dans les métiers de la valorisation des sites industriels (VEOLIA, SUEZ, PME & ETI…).

Master Sciences de l’eau parcours Contaminants Eau Santé

Formation initiale, en alternance, en apprentissage

Descriptif
L’IAE Montpellier, l’Institut Montpellier Management, Montpellier Recherche en Management, l’INSTN et le CEA Marcoule ont ouvert, au mois de septembre 2015, un Master 2 consacré au Management de l’Assainissement Nucléaire et de la Valorisation des Sites Industriels. Le domaine du démantèlement nucléaire représentera un volume d’affaires estimé à 220 milliards d’euros dans le monde d’ici 20 ans. Par ailleurs, hors nucléaire, près de 4 000 sites industriels sont à dépolluer et à valoriser en France. Ces deux secteurs représentent donc un important potentiel d’emploi dans les années à venir. Plusieurs formations sectorielles existent déjà dans les domaines scientifiques et techniques, avec de très bons taux d’insertion professionnelle. Ce Master complète l’offre de formation sectorielle dans le domaine du management. Les étudiants issus de ce master 2 ont vocation à occuper des postes en management (acheteurs, contrôleurs de gestion, juristes, gestionnaires RH, gestionnaires de projets, chargés de communication…) que ce soit au sein des grands donneurs d’ordre du nucléaire (EDF, AREVA, ANDRA, CEA), au sein des nombreuses entreprises françaises intervenant dans l’assainissement nucléaire (NUVIA, ONECTRA, BOUYGUES, ONET, ORTEC, nombreuses PME spécialisées…) ou dans les métiers de la valorisation des sites industriels (VEOLIA, SUEZ, PME & ETI…).